Solfège

Professeur : Gaël Liardon

Le but de notre pédagogie est d'aider l'étudiant à comprendre ses propres mécanismes mentaux, et à lui donner des méthodes claires pour maîtriser tous les éléments du solfège.

Avertissement : Certains documents disponibles sur cette page ne sont que des aides-mémoires destinés aux étudiants.

Premières étapes de la lecture de la musique

Exercices de solfège et de flûte à bec soprano pour la musique à l'école - accompagnement

Lecture par intervalles
- reconnaissance optique
- canons
- chansons d'intervalles
- gnu solfège

Cycle des tonalités
Tableau à compléter - solution

Transposition et transformation des altérations accidentelles

Rythme : les bases du cours de rythme sont intégrées dans le cours de solfège

Exercices de dictée harmonique


* * *

Principes généraux :

En général, on peut partir du principe qu'aucun objectif n'est irréalisable,
pour autant qu'on ait une méthode rationnelle et progressive,
et qu'on travaille soigneusement et avec persévérance.

Tout processus d'apprentissage doit être divisé en étapes.
Lorsqu'une étape paraît trop difficile,
la solution consiste en général à la subdiviser en étapes plus petites.
L'addition de deux étapes est en soi-même une étape importante:
quand on sait faire séparément A et B,
on ne sait pas automatiquement faire A+B.

"Lorsqu'un élève échoue quelque part,
le professeur doit partir du principe que c'est parce qu'il a brûlé une étape."
(Anne-Marie Grosser)

L'échec dans l'apprentissage vient souvent du fait
qu'on répète une action fausse en espérant qu'elle deviendra juste avec le temps.
Il vaut mieux apprendre l'action juste dès le début, dans la lenteur,
et la répétition sert ensuite à la rendre automatique et plus rapide.

Toute théorie est destinée à être mise en pratique.
Les notions qui ne sont pas mises en pratique ne sont d'aucune utilité,
et l'esprit s'en débarrasse en les oubliant.
Il n'y a donc pas à proprement parler de "théorie" en musique,
car la musique est un métier pratique.

La voie la plus rapide pour apprendre le solfège et tous les aspects dits "théoriques" de la musique,
c'est de procéder comme lorsqu'on apprend une nouvelle langue.
On en apprend le vocabulaire et la grammaire,
et on apprend à parler soi-même,
ce qui en musique se dit "improviser" et "composer".

En général, en musique,
lorsqu'un professeur dit de faire quelque chose, il est utile d'obéir,
et lorsqu'il dit de ne pas faire quelque chose, il n'est pas utile d'obéir.