Taper du pied

Francisco Correa de Arauxo

Item, qu’il joue aussi en mesure qu’il peut, sachant où faire le temps fort et le temps faible, s’habituant (en tout cas) à marquer la mesure avec la pointe du pied droit, tenant le talon posé par terre pour s’appuyer sur celui-ci, donnant la juste valeur et durée à chaque son note, et pour cela il doit être très bon chanteur comme je l’ai dit dans la première condition.
__________________________
Facultad organica, Alcalà, 1626, Minkoff Reprint Genève 1981, folio 25. Traduction par Guy Bovet publiée dans la Tribune de l'Orgue, Lausanne, années 37 à 44, 1985 à 1992.


Georg Muffat

Il est fort utile pour l’exactitude de la mesure, de la donner chacun par un petit mouvement du pied; ainsi que font les Lullystes.

__________________________
Préface du Florilegium Secundum, Passau, 1698 (in Walter Kolneder : Georg Muffat zur Aufführungspraxis, Verlag Valentin Koerner, Baden-Baden, page 77).



Ne pas taper du pied


François Couperin

Il est mieux, et plus Séant de ne point marquer la mesure de la Teste, du corps, ny des pieds. Il faut avoir un air aisé a Son clavecin (...).
__________________________
L'Art de toucher le clavecin, Paris 1717, pages 5-6.