Philipp Christoph Hartung
1706-1776

de la lecture

1.) On doit chercher à rendre toute chose aussi facile que possible pour le débutant. (...) Je me heurterais à la première règle, si je confrontais dès le début le débutant à la fois au clavier et aux notes, de telle sorte qu'il doive apprendre à jouer d'après le livre. Car il suffit de faire le calcul. En un quart d'heure, j'apprends au débutant à chanter quelque chose, et en une demi-heure il peut apprendre à jouer cela au clavier, en laissant le papier de côté. En revanche, je peux compter hardiment deux heures pour qu'il parvienne à peine à jouer cette chose, s'il doit en même temps regarder le papier, doubler son attention, ou plutôt confondre son attention, fatiguer sa raison et ses yeux, et réduire ainsi son envie d'apprendre. Par conséquent, la meilleure méthode est celle-ci : 1.) On commence par apprendre au débutant les notes contenues dans la pièce qu'on veut lui faire jouer au clavier. 2.) On éloigne le papier, et on lui montre ce morceau uniquement au clavier. De cette manière, à peine trois ou quatre semaines sont nécessaires pour que le débutant ait les mérites de l'exercice bien en mémoire, bien dans la main, et qu'il saisisse les touches sans plus avoir besoin de les regarder.

__________________________
Methodische Clavier-Anweisung, 1749, chapitre III, §8-9.