Stéphanie Félicité de Genlis
1746-1830

de la manière d'étudier


Je conseille dans les commencemens de faire étudier à plusieurs reprises (trois ou quatre) un bon quart d'heure chacune pendant quinze jours ou trois semaines.

Ensuite à trois reprises d'une demie heure chacune pendant un mois.

Au bout de ses six semaines on augmentera le travail total d'une demie heure, le mois d'ensuite on l'augmentera d'une heure.

Enfin au bout de quatre mois on perfectionnera son répertoire en jouant le matin une heure des passages les plus difficiles de ses pièces et des passages les plus difficiles de mes leçons, et une heure des pièces. En tout deux heures. Après cela une étude à part d'une demie heure toute en sons harmoniques des deux mains, et une demie heure employée à déchiffrer. Ce qui formera une étude de trois heures. Le soir seconde étude de deux heures, une heure et demie pour perfectionner ses pièces, une demie heure de sons harmoniques. Il faut continuer cette étude six mois. On jouera depuis dix et l'on sera déjà d'une très grande force.

Si l'on veut atteindre la supériorité, il faut après cette étude ajouter une heure et demie de plus, employée ainsi: une demie heure en sons harmoniques, (ce qui fera avec l'étude précédente conservée une heure et demie.) une demie heure de déchiffrer (ce qui fera une heure en tout) et une demie heure à préluder. En tout étude de six heures. Qu'on la continue un an et l'on aura acquis en vingt deux mois un grand talent.

Si l'on ne veut qu'un talent agréable deux heures et demie par jour suffiront.

Il faut observer que voulant donner la facilité de faire les sons harmoniques c'est donner deux instrumens au lieu d'un. Voyez ce qui est dit à cet égard à la leçon des sons harmoniques.

Si l'on ne veut point faire de sons harmoniques, ni préluder, ni déchiffrer à livre ouvert, la grande étude au bout des huit ou dix mois peut être bornée à quatre heures, elle se réduira à jouer des passages et des pièces.
__________________________
Nouvelle méthode pour apprendre à jouer de la harpe en moins de six mois de leçons. Chapitre V. Paris, 1811



Programme de travail quotidien
Total
Pendant les 10 premiers mois
pendant 2-3 semaines
3 ou 4 fois 15 minutes
45-60m
pendant un mois
3 fois 30 minutes
1h30
pendant un mois
ajouter 30 minutes
2h
pendant un mois
ajouter 60 minutes
3h
pendant six mois
MATIN
- 1h passages difficiles
- 1h pièces
- 30m sons harmoniques
- 30m déchiffrage
SOIR
- 1h30 pièces
- 30m sons harmoniques

5h
Ensuite, pendant un an, la "grande étude"
"si l'on veut atteindre la supériorité"
ou
"un grand talent"
idem
idem
ajouter
- 30m sons harmoniques
- 30m déchiffrage
- 30m préluder
[i.e. improviser]
6h [sic]
[ou plutôt 6h30]
"si l'on ne veut qu'un talent agréable"
[sans précision]
2h30
"si l'on ne veut point faire
de sons harmoniques,
ni préluder,
ni déchiffrer à livre ouvert"
seulement passages et pièces
4h

Biographie de Félicité de Genlis sur wikipedia