François Couperin
1668-1733

de la lecture



On devroit ne commencer à montrer la tablature aux enfans qu'aprés qu'ils ont une certaine quantité de pieces dans les mains. Il est presqu' impossible, qu'en regardant leur Livre, les doigts ne se dérangent ; et ne se contorsionnent : que Les agrémens même n'en soient altèrés ; d'ailleurs, La memoire se forme beaucoup mieux en aprenant par-cœur.

__________________________
L'art de toucher le clavecin, 1717, page 12.